"L’espionne aux tableaux, Rose Valland face au pillage nazi"

                               Festival du film de Pessac, Waterloo Historical Film Festival 2016.

 

Fiche Technique
52 mn, janvier 2015, Aber Images en coproduction avec France 3 Alpes et National. Première diffusion le 4 mai 2015. Genre: documentaire historique, avec de nombreuses sources d’archives, ainsi que d’images d’animation créées pour le film.
 
Equipe du film:
Production: Dominique Monteiro.
Images: Emmanuel Roy, Brigitte Chevet, Stéphane Deboffles, Liza Le Tonquer.
Son: Laurent Doucet.
Lumière: Frédéric Briollet.
Images d’animation et effets spéciaux: Emmanuelle Gorgiard, Fabien Drouet, Jean-Claude Rozec.
Musique Etienne Charry. Montage Claude Le Gloux.
Récit Camille Kerdellant.
Mixage Pascal Coulombier.
Conseillère historique Corinne Bouchoux.
 
Avec la participation de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, de la Fondation Carac, du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, de la Municipalité de St Etienne de St Geoirs, du Conseil Général de l’Isère, de la Région Bretagne, de la Procirep-Société des Producteurs, de l’ANGOA, du Centre du Cinéma et de l'Image Animée.
 
Résumé
Quand les nazis entrent dans Paris, ils font main basse sur les chefs d’oeuvre des marchands d’art et collectionneurs, pour la plupart d’origine juive. Le Musée du Jeu de Paume devient le lieu de stockage des oeuvres spoliées, où le Maréchal Goering vient régulièrement faire son marché. Une discrète assistante, Rose Valland, va y documenter ce pillage sans précédent dans l’histoire de l’Art, au péril de sa vie. Grâce à son action décisive, des milliers d’oeuvres seront sauvées, puis récupérées en Allemagne, où elle reste 8 années comme officier Beaux Arts. Rose Valland est l’une des femmes les plus décorées de France, et a été pourtant oubliée par la postérité. Pourquoi, que fallait-il taire de ce passé qui ressurgit aujourd’hui ?
 
When the nazis enter Paris, they stole the materpieces from the finest art dealers and the greatest private owners, most of them from jewish origins.The Jeu de Paume Musuem becomes the main storage place, where Goering used to take the greatest paintings fot his own use. Rose Valland, who worked there as an assistant curator, spied this massive looting despite of the danger. Thanks to her action, thousands of these paintings has been saved and taken back from Germany, where she worked for 8 years with the Monument men. She became one of the most decoreted women in France. But died totally forgotten. Why ?  

Nombre de visiteurs